La Liberté

11.08.2017

Le patron des restaurants Mike Wong veut sauver sa chaîne

Le destin du restaurant fribourgeois de Mike Wong, ouvert en 2009, est lié à ceux des trois établissements genevois du groupe. © Vincent Murith
Le destin du restaurant fribourgeois de Mike Wong, ouvert en 2009, est lié à ceux des trois établissements genevois du groupe. © Vincent Murith

MRZ

En délicatesse avec le Service du commerce de Genève, qui a refusé d'accorder une patente d'exploitation à son épouse, Pierre Turtschi affirme que la situation de son restaurant fribourgeois est en règle. Mais il est en sursis.

«Je n'ai acune idée si nous allons couler ou pas.» Le fondateur de la chaîne de restaurants asiatiques Mike Wong, qui exploite trois établissements à Genève et un à Fribourg, est très remonté contre les services administratifs. La fermeture provisoire de ses restaurants genevois, effective depuis mardi, pourrait selon lui provoquer la faillite de l'ensemble du groupe, qu'il a mis en vente l'année dernière pour 4,8 millions de francs. En tout, une soixantaines d'employés – dont une dizaine à Fribourg – se retrouveraient au chômage.

Mis en cause à plusieurs reprises pour avoir employé des personnes dépourvues de permis de travail, Pierre Turtschi se défend en invoquant la difficulté de recruter du personnel qualifié répondant à toutes les exigences imposées par une législation trop bureaucratique, d'après lui. Son restaurant fribourgeois, dont l'autorisation d'exploitation est renouvelée d'année en année, est en sursis bien que parfaitement en règle, assure-t-il.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00