La Liberté

L'affaire Grégory est relancée

16.06.2017

France » Trentre-trois ans après les faits, l'une des énigmes criminelles les plus célèbres rebondit

Eric Favereau et Julie Brafman

Près de 33 ans après les faits, l’interrogatoire de cinq membres de la famille Villemin, dont trois placés en garde à vue, a spectaculairement relancé l’affaire Grégory, du nom d’un garçonnet assassiné en 1984, qui demeure l’une des grandes énigmes policières du XXe siècle en France. Le cadavre du petit Grégory Villemin avait été retrouvé au soir du 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans les eaux froides de la Vologne, marquant le début d’une affaire qui a bouleversé la France et la francophonie.
«Je pense que l’on se rapproche de la vérité.» Jean-Jacques Bosc, procureur général auprès de la Cour d’appel de Dijon, a tenu des propos prudents, hier, devant les dizaines de caméras et de journalistes venus assister à la conférence de presse. Le

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00