La Liberté

Les CFF critiquent Bombardier

19.06.2017

Trains »   Les rapports entre les CFF et Bombardier se dégradent, en raison du retard pris par le constructeur ferroviaire dans la livraison des nouveaux trains à deux étages, affirme Le Matin Dimanche. Ces trains de 200 mètres constituent la colonne vertébrale du réseau «grandes lignes» entre Genève et Saint-Gall. Ils sont en cours d’homologation auprès de l’Office fédéral des transports (OFT). Le conseiller national argovien Ulrich Giezendanner (udc), membre de la commission des transports et télécommunications, est fâché. Il menace dans la Handelszeitung de saisir la commission de gestion, voire le Contrôle fédéral des finances. Les contribuables suisses pourraient être mis à contribution. Les relations sont «pénibles», déclare dans le journal un collaborateur proche des CFF.

Le patron de Bombardier Suisse, Stéphane Wettstein, conteste toutefois l’ampleur de la brouille: «Les tensions sont inévitables à ce stade du processus. Je suis confiant. Nous sommes aux trois quarts de l’homologation et nous tenons le calendrier fixé.» Selon le nouveau calendrier, Bombardier doit livrer les 62 rames d’ici à 2019 à partir de la fin de l’année. ATS

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00