La Liberté

Forum/Courrier des lecteurs

Une heure de parking gratuite: non à une initiative trompeuse

Marc Vonlanthen, cons. général PS, Fribourg

Publié le 16.05.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Offrir la première heure de stationnement en ville de Fribourg n’est rien d’autre qu’un cadeau empoisonné aux habitantes et habitants de la ville. En effet, cette initiative – inévitablement et c’est son objectif déclaré – va attirer davantage de voitures. Cela aura trois principales conséquences néfastes que les personnes habitant à Fribourg auront à supporter.

D’abord, il y aura une pression supplémentaire sur les places publiques pour lesquelles les habitants paient une vignette – dès la première heure. Dans les quartiers du centre-ville, il deviendra ainsi plus compliqué de trouver une place en rentrant du travail par exemple. Puis, une dégradation de l’environnement urbain est attendue: davantage de bruit, d’émissions de CO2, de pollution et de trafic opportuniste en recherche de places de stationnement.

Finalement, par cette incitation à venir en ville en voiture, le trafic s’en trouvera davantage congestionné, au détriment des transports publics et de la mobilité douce. En contradiction flagrante avec les politiques de mobilité de l’agglomération et du canton.

Songeant à cette initiative, une image d’enfance me vient en tête: je revois la rue de Romont des années 1980. L’espace public y était confisqué par la voiture, les piétons et les terrasses relégués à des espaces résiduels. Parmi les habitantes et habitants de la ville et du canton qui partagent ce souvenir, qui le jugerait aujourd’hui «attractif»? Pour une vision d’avenir de la ville de Fribourg, je voterai non à cette initiative trompeuse.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11