La Liberté

Le parlement enterre la Cour des comptes

Le Grand Conseil a écarté mardi l’idée des socialistes Grégoire Kubski et Benoît Piller de transformer l’Inspection des finances, structure autonome mais rattachée administrativement à la Direction des Finances, en Cour des comptes.

L'idée de remplacer l'Inspection des finances par une véritable Cour des comptes n'a pas su convaincre le Grand Conseil fribourgeois. © Charly Rappo
L'idée de remplacer l'Inspection des finances par une véritable Cour des comptes n'a pas su convaincre le Grand Conseil fribourgeois. © Charly Rappo

NM

Publié le 09.02.2021
Partager cet article sur:

Les députés ont refusé cette motion par 70 voix contre 28 (8 abstentions). Aux yeux des motionnaires, pourtant, l’instauration d’une cour indépendante et composée de magistrats, comme cela existe déjà dans les cantons de Vaud et de Genève, aurait permis de mieux contrôler l’utilisation des deniers publics par l’Administration cantonale mais aussi par les communes et les organismes subventionnés par ces dernières. «En dix ans d’existence, la Cour des comptes du canton de Genève a coûté 35 millions de francs tandis que son travail a permis de réaliser des économies de 353 millions de francs», insiste Grégoire Kubski. Mais la libérale-radicale Antoinette de Weck rétorque: «On change un système quand il ne convient pas. Mais aujourd’hui, l’Inspection des finances a déjà pour mission de mener des enquêtes. Et elle n’a pas failli dans l’accomplissement de cette tâche».

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00