La Liberté

Les bornes de recharge seront subventionnées

Le Grand Conseil fribourgeois a accepté mercredi matin par 69 voix contre 30 (4 abstentions) une motion demandant de subventionner l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques dans le domaine privé.

Le subventionnement pourrait s’élever à 500 francs pour une borne de recharge destinée à une nouvelle place de parking et à 1000 francs pour une borne située sur une place existante. © Corinne Aeberhard
Le subventionnement pourrait s’élever à 500 francs pour une borne de recharge destinée à une nouvelle place de parking et à 1000 francs pour une borne située sur une place existante. © Corinne Aeberhard

NM

Publié le 23.03.2022
Partager cet article sur:

La proposition émanait des députés centristes Hubert Dafflon et Markus Julmy. «J’ai toujours eu la profonde conviction que chaque litre d’essence acheté en moins est un pas vers la paix. Ce qui se passe en Ukraine aujourd’hui en est la preuve. Nous devons donc nous diriger vers une plus grande indépendance énergétique», souligne Hubert Dafflon. «Les Verts soutiendront toujours, quand cela fait sens, toute action visant à réduire notre empreinte carbone», relève pour sa part l'écologiste François Ingold. Il ajoute toutefois: «En Suisse, près de 75% des véhicules électriques sont possédés par des habitants des zones péri-urbaines. Nous aurions donc pu soutenir également les entreprises et les communes pour proposer des bornes en libre accès». Formellement, le parlement a accepté, comme le proposait le Conseil d’Etat, que cette mesure d’encouragement soit inscrite dans le règlement sur l’énergie plutôt que dans la loi cantonale du même nom.

Concrètement, cette aide pourrait être limitée à un plafond d’un million de francs, qui serait prélevé sur le Fonds cantonal de l’énergie. Elle concernerait les places de parking nouvelles ou existantes dans les bâtiments d’habitation privés ou collectifs, ce qui comprendrait également les propriétés par étages (PPE). Le subventionnement pourrait s’élever à 500 francs pour une borne de recharge destinée à une nouvelle place de parking et à 1000 francs pour une borne située sur une place existante. Les autorités cantonales évoquent toutefois une condition importante: les bornes subventionnées devraient être alimentées uniquement par de l’électricité provenant d’une source renouvelable, qu’elle soit produite directement sur place ou acquise auprès d’un distributeur.

Mercredi matin, le parlement cantonal a également validé par 99 voix contre 4 (2 abstentions) une proposition de l’UDC Nicolas Galley et du centriste Dominique Zamofing consistant à accorder une subvention pour la réalisation d’un Certificat énergétique cantonal des bâtiments Plus (CECB® Plus) aux propriétaires de bâtiments ayant été au bénéfice d’une autorisation de construire avant l’an 2000. Pour rappel, le CECB® Plus est un instrument permettant aux propriétaires de disposer d’un rapport détaillé sur les améliorations pouvant être apportées à leur bâtiment et sur les coûts des travaux nécessaires à un assainissement énergétique global. L’aide financière pourrait atteindre 1000 francs pour un habitat individuel et 1500 francs pour toute autre catégorie. Le ministre de l’Economie Olivier Curty promet une mise en œuvre d’ici cet été.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00