La Liberté

Gottéron file en demi-finales!

Killian Mottet a délivré son équipe en inscrivant le but victorieux en prolongations face au Lausanne HC. En remportant l'acte V (5-4), les Fribourgeois se qualifient pour les demi-finales pour la première fois depuis 2014.

Killian Mottet a de quoi célébrer ce soir, il a inscrit un doublé. © KEYSTONE
Killian Mottet a de quoi célébrer ce soir, il a inscrit un doublé. © KEYSTONE

MEG

Publié le 02.04.2022
Partager cet article sur:


                                       
Fribourg Gottéron - Lausanne HC

5-4 a.p.

(1-1, 2-2, 1-1; 1-0)

Quel match de folie à la BCF Arena ce soir. Comme souvent dans toute cette série des quarts de finale, Fribourgeois et Lausannois ont vécu un chassé-croisé au niveau du score, qui les a menés jusqu’en prolongations. Toute la partie s’est jouée sur les situations spéciales puisque Gottéron a inscrit quatre réussites grâce à son jeu de puissance. Le Lausanne HC a enfin eu le déclic quant à l’efficacité de son power-play, mais trop tard pour espérer retourner la série.

L’ouverture du score a d’ailleurs été inscrite sur le premier jeu de puissance fribourgeois. Alors qu’il restait 6’30 à jouer dans le premier tiers, Sprunger a dévié le tir de Gunderson pour inscrire le 1-0 (14e). Deux minutes plus tard, à 4 contre 4, Frick a relancé les Lausannois en inscrivant le 1-1. Le match s’est emballé après cette égalistion et Gernat a écopé de cinq minutes de pénalité pour une charge sur Schmid. . 

Un deuxième tiers de folie

Après 40 secondes dans le deuxième tiers, Didomenico a poussé le puck au fond pour inscrire le 2-1, après un bon travail de Desharnais. Mais la joie fut de courte durée pour les supporters des Dragons puisque Gernat a égalisé quatre minutes plus tard (24e, 2-2).

Sa réussite pourrait bien débloquer les Lausannois, qui signent ainsi leur premier but de la série en supériorité numérique. Et avant que l’on ait le temps de terminer notre phrase, le LHC avait déjà inscrit le 2-3 (25e) par Gernat, encore. L’attaquant lausannois s’est largement fait pardonner sa pénalité de 5 minutes.

Les visiteurs ont renversé la partie en moins de deux minutes, contraignant Christian Dubé à demander son temps mort pour remobiliser ses hommes et couper le rythme adverse. Ses hommes ne sont pas passés loin de revenir au score à la 33e minute sur un solo surprenant de Walser, qui voyait son tir s’écraser sur la transversale de Stephan. 

L’égalisation est finalement venue de la crosse de Didomenico, encore (!) avec l’unité spéciale sur la glace (35e, 3-3). La revanche est belle puisque le Topscorer canadien s’était fait fauché de manière limite par Bozon qui n’a écopé que de deux minutes pour son geste. Les critiques fusent déjà à propos de l’étranger fribourgeois, toujours clivant, qui est resté longtemps au sol avant de revenir sur la glace pour inscrire sa réussite.

Unité spéciale efficace

Le troisième tiers a commencé de la pire des manières pour Gottéron. Avec Mottet sur le banc des pénalités, les Dragons ont encaissé le 3-4 par Frick (43e). Le déclic semblait bien avoir eu lieu chez les joueurs lausannois, qui ont retrouvé une certaine efficacité sur leur jeu de puissance.

Mais le premier quintette fribourgeois est toujours aussi impressionnant d’efficacité. C’est encore lui, avec Mottet à la finition, qui a inscrit le 4-4 (46e), sur une nouvelle passe de Didomenico, l’homme du match jusqu’ici. Il faut également donner du crédit à «la boîte» fribourgeoise, qui a ensuite maîtrisé les Lausannois sur une nouvelle pénalité de Mottet.

Les hommes de la soirée 

La tension était palpable dans les gradins et sur la glace pour le début des prolongations. La plus grosse occasion s’est déroulée devant la cage de Stephan à la 7e minute de cette période. Brodin, puis Didomenico sont passés à un cheveu de faire exploser la BCF Arena, mais le portier adverse s’est imposé du bout de la canne.

Les pulsations des (télé)spectateurs sont encore montées alors que les Fribourgeois passaient deux minutes à 4 contre 5. Le box-play fribourgeois a tenu le coup et Nathan Marchon a manqué une énorme occasion en se présentant seul devant Stephan (72e). Les hommes de Christian Dubé peuvent remercier leur portier Reto Berra qui a multiplié les arrêts dans ces prolongations, notamment face à Bertschy (76e).

Et bien sûr, les Dragons peuvent remercier et célébrer Killian Mottet qui a inscrit le but de la victoire sur une passe de Desharnais à 4 contre 4 à la 79e minute (5-4). Notons encore que le Canadien n’a pas marqué, mais il a servi ses coéquipiers de manière remarquable ce soir sur trois des cinq réussites. Il fait définitivement partie des hommes de la soirée, avec Chris Didomenico, Reto Berra et Killian Mottet. Un travail d’équipe qui permet aux Dragons de filer en demi-finales!

» «Point de vue», le podcast de notre rubrique hockey, passe en mode play-off! A écouter ici
» Suivez l’actualité de Gottéron grâce à notre newsletter. Cliquez ici pour vous inscrire.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00