La Liberté

Un citoyen dépose une dénonciation pénale contre Georges Godel

Estimant, après une lecture scrupuleuse de son ouvrage d'entretiens, que l'ancien conseiller d'Etat pourrait s'être rendu coupable de violation du secret de fonction, un particulier a saisi le Ministère public fribourgeois.

L'ancien conseiller d'Etat Georges Godel a été dénoncé au Ministère public fribourgeois par un particulier. © Corinne Aeberhard
L'ancien conseiller d'Etat Georges Godel a été dénoncé au Ministère public fribourgeois par un particulier. © Corinne Aeberhard

MRZ

Publié le 01.02.2022
Partager cet article sur:

D’après cet ex-conseiller juridique à la Direction de la sécurité et de la justice, qui a fait part de sa démarche en primeur à la presse, les entretiens que Georges Godel a accordés au journaliste Jean-Marc Angéloz et le dévoilement de leur contenu dans un livre constitueraient «une opération de violation systématique du secret de fonction, qui plus est dans les bureaux de la Direction des finances, et au su et au vu des collaborateurs proches de l’intéressé».

S’appuyant sur une lecture très attentive de l’ouvrage, le dénonciateur a compilé sept pages d’extraits dans lesquels l’ancien conseiller d’Etat aurait, selon lui, révélé des éléments qui n’auraient pas dû être portés ainsi à la connaissance du public. Il déplore également que le journaliste ait pu «lire le contenu de l’ordinateur de M. Godel», ainsi que des PV de séances et des rapports. Les déclarations de l’ancien homme fort du Gouvernement fribourgeois démontreraient, selon son dénonciateur, qu’il «fait fi des personnes épinglées et que la notion de protection de données personnelles lui était inconnue».

Le procureur général fribourgeois Fabien Gasser (qui apparaît dans l’ouvrage à l’instar de nombreuses autres personnalités du canton) explique n’avoir pas encore connaissance de la dénonciation déposée par l’ex-conseiller juridique de la DSJ. «Mais cela ne change rien au fait que j’examine le cas, dénonciation ou non.» Les actes relevant d’une violation de fonction peuvent en effet être poursuivis d’office.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00