La Liberté

Conseil d'Etat: la droite conserve ses cinq sièges

La droite conserve ses cinq sièges au Conseil d'Etat! L'alliance du Centre, du PLR et de l'UDC est parvenue à élire ses cinq candidats au Conseil d'Etat. A gauche, c'est Valérie Piller Carrard qui fait les frais de cette alliance.

Le nouveau Conseil d'Etat, accompagné de Danielle Gagnaux. © Aldo Ellena
Le nouveau Conseil d'Etat, accompagné de Danielle Gagnaux. © Aldo Ellena

LIB

Publié le 28.11.2021
Partager cet article sur:

Sensation à Fribourg! L’Entente bourgeoise a réussi là où elle avait échoué en 2016. Bâtie il y a trois semaines à peine après un premier tour en demi-teinte pour le Centre et l’UDC, elle est parvenue ce dimanche à faire élire ses cinq candidats au Conseil d’Etat. L’UDC fait ainsi son grand retour à l’Exécutif cantonal, elle qui en était absente depuis vingt-cinq ans. Son candidat Philippe Demierre se place en sixième position avec 40’710 voix. Décroché le 7 novembre dernier, le centriste Jean-Pierre Siggen est finalement facilement réélu. Il termine quatrième avec 44’185 suffrages. Déjà bien positionné au premier tour, le PLR fait fort en plaçant ses candidats Didier Castella et Romain Collaud à la première et à la troisième place. Les cinq candidats de l’Entente bourgeoise ont même terminé en tête dans les districts de la Glâne, du Lac, de la Gruyère et de la Veveyse.

A gauche, c’est le coup de massue. Si la nouvelle venue écologiste Sylvie Bonvin-Sansonnens ne fait pas mauvaise figure en se classant cinquième avec 41’047 voix, c’est en revanche la déconfiture pour le Parti socialiste. En tête au premier tour, Jean-François Steiert prend seulement la septième place avec 40’317 voix. Quant à la conseillère nationale Valérie Piller Carrard, elle échoue à la huitième place et n’est donc pas élue. Un revers historique: depuis 1981, les socialistes avaient toujours occupé deux sièges sur sept au Conseil d’Etat fribourgeois. De son côté, la chrétienne-sociale Sophie Tritten termine à la neuvième et dernière place. Comme depuis le départ de la verte Marie Garnier il y a trois ans, l’Exécutif cantonal ne comprendra donc, durant la prochaine législature, qu’une seule femme pour six hommes. A noter que le taux de participation – 41,4% – a comme attendu dépassé celui du premier tour. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11