La Liberté

Michel Chevalley démissionne de son poste de gouverneur de la Confrérie du Gruyère

Après onze ans à la tête de la Confrérie du Gruyère, le Veveysan Michel Chevalley quittera officiellement ses fonctions le 1er octobre prochain. Pour lui succéder, le conseil de la Confrérie a misé sur Grégoire Raboud, Gruérien de 47 ans.

Dans un souci de rajeunir le conseil de la Confrérie, Michel Chevalley passe la main à Grégoire Raboud comme gouverneur. © Confrérie du Gruyère
Dans un souci de rajeunir le conseil de la Confrérie, Michel Chevalley passe la main à Grégoire Raboud comme gouverneur. © Confrérie du Gruyère

CP

Publié le 18.03.2022
Partager cet article sur:

L’ancien préfet de la Veveyse et député Michel Chevalley passe la main. Lors de l’assemblée générale de la Confrérie du Gruyère jeudi, il a fait savoir qu’il souhaitait transmettre les rênes à quelqu’un de plus jeune. Le conseil a ainsi unanimement décidé de porter Grégoire Raboud, économiste de 47 ans, au poste de gouverneur. Et Michel Chevalley de lister les qualités qui l’ont convaincu qu’il saurait promouvoir le Gruyère AOP: «Il est énergique, convaincant, empathique, il a un côté très bon vendeur, il est prêt à relever les défis et a un intérêt pour l’innovation.»

Le passage de témoin se fera officiellement le 1er octobre prochain à Châtel-Saint-Denis, lors de l’un des traditionnels chapitres de la Confrérie, ces événements durant lesquels sont intronisés de nouveaux membres de la Confrérie. D’ici là, Michel Chevalley a été remercié pour ses années de service, lui qui est «un meneur d’hommes hors pair», selon les mots du directeur de l’Interprofession du Gruyère et lieutenant ambassadeur Philippe Bardet. Et Grégoire Raboud d’ajouter qu’il laisserait à la Confrérie «l’empreinte de sa personnalité, de son entregent et de son éloquence, qualités reconnues loin à la ronde». 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11