La Liberté

Confédération: appel d'offres stoppé pour des centrales de réserve

Réservoir de carburant liquide de la centrale de réserve de Birr AG. La Confédération a interrompu l'appel d'offres pour de nouvelles centrales de réserve en raison de prix proposés trop élevés proposés (archives). © KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER
Réservoir de carburant liquide de la centrale de réserve de Birr AG. La Confédération a interrompu l'appel d'offres pour de nouvelles centrales de réserve en raison de prix proposés trop élevés proposés (archives). © KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER


Publié le 18.06.2024


La Confédération interrompt l'appel d'offres pour de nouvelles centrales de réserve. Les prix proposés sont trop élevés, a indiqué mardi l'Office fédéral de l'énergie. Ce dernier veut négocier directement avec les prestataires en vue d'une adjudication de gré à gré.

Les contrats pour les centrales de réserve existantes de Birr AG, Cornaux NE et Monthey VS arrivent à échéance à la fin du printemps 2026. Dans le but d'avoir sous contrat de nouvelles centrales de réserve d'une puissance de 400 mégawatts à partir de 2026, l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) a lancé un appel d'offres public.

L'OFEN a reçu cinq offres pour une puissance totale de 591 mégawatts. Mais les prix proposés étaient trop élevés. L'OFEN a donc décidé d'interrompre l'appel d'offres.

A la place, il veut négocier directement avec les responsables des projets, en tenant compte des coûts et de la faisabilité des projets dans le temps. Sur cette base, des adjudications de gré à gré seront préparées.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11