La Liberté

Des violences du gang du trafiquant "Otoniel" après son extradition

Une unité de recherche spécialisée a été créée pour démanteler le clan du Golfe qui, selon une ONG, compte encore environ 1700 membres. © KEYSTONE/EPA/Luis Eduardo Noriega A.
Une unité de recherche spécialisée a été créée  pour démanteler le clan du Golfe qui, selon une ONG, compte encore environ 1700 membres. © KEYSTONE/EPA/Luis Eduardo Noriega A.


Publié le 07.05.2022
Partager cet article sur:


Une centaine de véhicules ont été endommagés ou brûlés dans le nord de la Colombie par des membres du clan du Golfe en représailles à l'extradition de leur chef "Otoniel". Une récompense est offerte pour toute information sur les responsables des attaques.

Des membres du cartel criminel dirigé par "Otoniel" ont imposé jeudi une "grève armée" de quatre jours dans ses zones d'influence à Antioquia et dans les départements de Cordoba, Sucre et Bolivar, selon les autorités colombiennes.

En deux jours de cette opération en représailles à cette extradition, "plus d'une centaine de véhicules [...] ont été touchés", a déclaré vendredi le ministre de l'intérieur Daniel Palacios. Il offre 7300 dollars pour toute information sur les responsables de ces attaques.

Lors d'une tournée dans le nord du département d'Antioquia, des journalistes s'exprimant sous couvert d'anonymat ont vu des camions incendiés sur le bord des routes. Ils ont également vu un commando armé de six hommes - l'un portant un fusil, les autres des armes légères - arrêter un véhicule et forcer ses occupants à en sortir avant d'y mettre le feu.

1700 membres affiliés au cartel

Dairo Antonio Usuga David, alias "Otoniel", chef du clan du Golfe âgé de 50 ans, a été extradé mercredi de Bogota à New York, où il est accusé de trafic de cocaïne. Il a notamment été inculpé de direction d'entreprise criminelle entre juin 2003 et octobre 2021 (date de son arrestation) et d'association internationale de malfaiteurs en vue de fabriquer et de distribuer de la cocaïne avec l'intention de l'exporter illégalement aux Etats-Unis.

"Otoniel" a plaidé non coupable jeudi devant un tribunal fédéral de New York. La prochaine audience est prévue le 2 juin. S'il est déclaré coupable, il encourt la prison à vie.

Le ministre colombien de la défense Diego Molano a annoncé "la création d'une unité de recherche spécialisée" pour "démanteler" le clan du Golfe qui, selon le centre indépendant d'études sur le développement et la paix (Indepaz), compte encore environ 1700 membres.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00