La Liberté

Dominic Lobalu en or sur le 10'000 m

Dominic Lobalu en or sur le 10'000 m aux Européens © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Dominic Lobalu en or sur le 10'000 m aux Européens © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Dominic Lobalu en or sur le 10'000 m aux Européens © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Dominic Lobalu en or sur le 10'000 m aux Européens © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


Publié le 12.06.2024


Dominic Lobalu a remporté l'or du 10'000 m des Championnats d'Europe à Rome. Le coureur originaire du Soudan du sud a réalisé un magnifique dernier 400 m pour s'imposer.

Un immense sourire qui veut tout dire. Lui le réfugié du Soudan du sud autorisé tout récemment à défendre les couleurs de la Suisse tendant le drapeau rouge à croix blanche a réussi à se parer d'or après avoir obtenu le bronze lors du 5000 m plus tôt dans la compétition.

Sur cette course très tactique, Dominic Lobalu n'a jamais paniqué. Il a pris la tête après 7200 m, mais il a ensuite vu ses rivaux accélérer. Puis vint le dernier 800 m. Huitième, Lobalu a dû remonter pour se placer correctement et tenir le choc dans le dernier 400. Et dans la dernière ligne droite, il s'est déporté pour devancer finalement de 0''16 le Français Yann Schrub. Le temps de 28'00''32 est loin de ses standards, mais Lobalu s'en moque avec l'or autour de son cou.

"Je n'ai jamais vraiment douté, a expliqué le nouveau champion d'Europe au micro de la RTS. Mais parfois tu n'es pas sûr de la résistance de tes adversaires. En général, je sais où je peux pousser et où je ne peux pas." Interrogé sur ce qu'il allait ressentir en entendant l'hymne national avec la médaille d'or, Lobalu a répondu avec candeur: "Cela fait deux semaines que j'essaie de le chanter. Je suis désolé, mais je ne connais pas encore les paroles de l'hymne."

A noter encore la 13e place de Jonas Raess dans cette course.

Pas de médaille pour les relais

La joie de Dominic Lobalu contrastait quelques minutes après avec la tristesse de Sarah Atcho-Jaquier au terme du relais féminin 4x100 m où la Suisse pensait avoir pris la 4e place en 42''48 à 0''02 du bronze décroché par les Pays-Bas. Mais le quatuor helvétique a rapidement été disqualifié pour avoir laissé tomber le témoin juste avant la ligne.

"C'est dur de trouver les mots, a réagi la Vaudoise. J'ai l'impression que c'était la chance d'une vie. Je suis désolée d'avoir laissé tomber l'équipe. Ce soir, je prends tout sur moi parce qu'on était 3e avant mon passage. Pour la disqualification, je sais juste qu'on s'est touché avec la Néerlandaise, mais je n'en sais pas plus." Les Britanniques l'ont logiquement emporté en 41''91 devant la France.

Le relais masculin 4x100 m a terminé au 5e rang en 38''68 dans une course enlevée par l'Italie. Les Suisses auraient dû battre les Néerlandais (2es) et le record national pour se qualifier pour les JO. Ils auront une dernière chance de le faire à Genève.

Annik Kälin a réussi un très joli concours à la longueur pour finalement prendre la 6e place avec un bond à 6m82, soit à deux centimètres de son tout frais record de Suisse. Le titre est revenu à l'Allemande Malaika Mihambo avec un superbe saut à 7m22.

Sur 800 m, Lore Hoffmann n'a jamais semblé dans le coup. La Valaisanne est longtemps restée à la 8e place, mais elle n'a pu faire mieux que 7e en 2'01''13. Un chrono très moyen alors que la victoire est allée à la super favorite Keely Hodgkinson en 1'58''65.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11