La Liberté

L'incendie de forêt près de Gambarogno (TI) pas encore maîtrisé

Trois hélicoptères et un Super Puma de l'armée suisse ont été engagés pour appuyer les pompiers (cliché symbolique/Keystone archives). © KEYSTONE/GAETAN BALLY
Trois hélicoptères et un Super Puma de l'armée suisse ont été engagés pour appuyer les pompiers (cliché symbolique/Keystone archives). © KEYSTONE/GAETAN BALLY
Six hélicoptères sont actuellement en action pour tenter de venir à bout des flammes. © KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay
Six hélicoptères sont actuellement en action pour tenter de venir à bout des flammes. © KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay
Six hélicoptères sont actuellement en action pour tenter de venir à bout des flammes. © KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay
Six hélicoptères sont actuellement en action pour tenter de venir à bout des flammes. © KEYSTONE/TI-PRESS/Samuel Golay


Publié le 31.01.2022
Partager cet article sur:


L'incendie de forêt qui fait rage depuis dimanche matin au Monte Gambarogno (TI), au bord du lac Majeur, n'était pas encore maîtrisé lundi. Selon les estimations de la police, les pompiers auront besoin de plusieurs jours pour circonscrire les flammes.

L'incendie fait rage sur une surface d'un peu plus de six hectares. Comme MétéoSuisse prévoyait un fort vent, la police cantonale tessinoise s'attend à ce que les travaux d'extinction soient encore ralentis.

Six hélicoptères étaient en action lundi, dont deux Super Puma de l'armée, a indiqué un porte-parole de la police à Keystone-ATS. Environ 40 membres des corps de pompiers de Gambarogno, Bellinzone et Cadenazzo luttaient contre les flammes, a ajouté le porte-parole.

Sur Twitter, le Département de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) a indiqué lundi après-midi qu'environ 65 tonnes d'eau ont jusqu'à présent été larguées sur les lieux de l'intervention.

Cause inconnue

Lundi, la police cantonale tessinoise n'était pas encore en mesure de donner des informations sur les causes de l'incendie. Les investigations sont en cours et ne seront pas commentées, a précisé un responsable.

L'incendie s'est déclaré tôt dimanche matin, vers 04h00. En fin de soirée, 32 personnes habitant la commune d'Indemini ont dû être évacuées en raison de la fumée dense provoquée par les flammes. Auparavant, treize personnes avaient déjà été évacuées des hameaux de Ri, Pezze et Boè, par mesure de précaution également.

Pour des raisons de sécurité, le passage douanier d'Indemini a dû être fermé, de même que la route cantonale traversant la zone de forêt en feu. Selon les informations de la police, les autorités tessinoises sont en contact étroit avec celles des communes italiennes voisines.

En raison de la sécheresse persistante, une interdiction totale de faire du feu en plein air est en vigueur depuis deux semaines au Tessin.

Ces vingt dernières années, la Suisse a recensé en moyenne 90 incendies par an qui ont dévasté quelque 374 hectares de forêt, selon le site en ligne de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Plus de la moitié de ces incendies (57%) est due à l'homme, dont 12% à des actes volontaires. Un peu plus d'un dixième (14%) est causé par la foudre et environ un tiers (29%) est d'origine inconnue.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11