La Liberté

La normalisation des nuitées en Suisse s'est poursuivie en août

La statistique des nuitées hôtelières en Suisse semble retrouver une certaine normalité grâce à la levée de l'intégralité des restrictions anti-Covid en avril. (archives) © KEYSTONE/ARNO BALZARINI
La statistique des nuitées hôtelières en Suisse semble retrouver une certaine normalité grâce à la levée de l'intégralité des restrictions anti-Covid en avril. (archives) © KEYSTONE/ARNO BALZARINI
Le lac de Sils en Haute-Engadine, région qui occupe la troisième place du classement de l'été. (archives) © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Le lac de Sils en Haute-Engadine, région qui occupe la troisième place du classement de l'été. (archives) © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER


Publié le 06.10.2022
Partager cet article sur:


La statistique des nuitées hôtelières en Suisse semble retrouver une certaine normalité grâce à la levée de l'intégralité des restrictions anti-Covid en avril.

Après avoir atteint une croissance annuelle de plus de 70% en janvier et de 50% en juin, la fréquentation s'est stabilisée à 4,5 millions de nuitées en août, soit une hausse de 7,6%.

Cela représente une augmentation de 317'000 unités par rapport au mois d'août 2021, indique jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son rapport mensuel provisoire. Cette hausse est imputable au retour graduel des visiteurs étrangers dans les établissements helvétiques. Cette catégorie de clients a entraîné une croissance de 41,5% ou de 665'000 nuitées. La tendance est inverse pour les visiteurs suisses (-13,5% ou -349'000 nuitées), surreprésentés durant la pandémie.

Mi-septembre, l'OFS avait publié une première estimation de la statistique impliquant une hausse de 8% des nuitées hôtelières en août.

Depuis le début de l'année, l'hôtellerie suisse a enregistré 25,9 millions de nuitées, soit une progression de plus d'un tiers (+34,2%) ou 6,6 millions sur un an. Le nombre de nuitées de visiteurs étrangers a plus que doublé (+131% ou +6,4 millions) à 11,3 millions, tandis que la clientèle domestique a totalisé 14,6 millions de nuitées (+1,2%).

Zurich et Genève, reines de l'été

Les statisticiens fédéraux ont également compilé les chiffres des destinations estivales les plus prisées de Suisse, toujours sous l'angle de la fréquentation des hôtels. Ces 28 lieux ont totalisé près de 7 millions de nuitées, représentant une hausse de 35% sur un an, mais toujours en recul de 5% par rapport à 2019, soit avant la pandémie. Un grand nombre de ces destinations n'a toujours pas retrouvé les niveaux pré-Covid.

Pour les mois de juin, juillet et août, les villes de Zurich et Genève (Meyrin inclus) caracolent en tête du classement, avec des nuitées doublées ou presque en comparaison annuelle. Zurich affiche un peu de plus de 1 million de nuitées, contre quelque 739'400 pour le duo Genève-Meyrin.

La Haute Engadine, qui comprend notamment St. Moritz, occupe la troisième place du classement avec ses 486'500 nuitées. La croissance s'avère cependant plus ténue, celle-ci atteignant 7%. La région de la Jungfrau, dans l'Oberland bernois, doit se contenter de la médaille en chocolat (477'274 nuitées, en progression de 61%).

En faisant abstraction de Genève, les destinations romandes sont assez rares et c'est le canton de Vaud qui est à l'honneur. Lausanne figure en neuvième position avec 280'137 nuitées entre juin et août (+47%), Montreux à la 14e (157'178 nuitées ou +32%), tandis que Leysin ferme la marche (48'454, -7%). La commune valaisanne de Crans-Montana se glisse à la 23e position, totalisant quelque 66'000 nuitées, en recul de 6%.

ats, awp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11