La Liberté

Les cantons doivent financer toutes les communautés du DEP

Le Parlement est d'accord de débloquer 30 millions de francs pour développer le dossier électronique du patient, mais il est divisé sur les conditions d'octroi (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le Parlement est d'accord de débloquer 30 millions de francs pour développer le dossier électronique du patient, mais il est divisé sur les conditions d'octroi (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


Publié le 29.02.2024


Le dossier électronique du patient (DEP) doit aller de l'avant. Les Chambres se sont déjà accordées sur un financement de 30 millions de francs. Mais le National maintient sa position sur le financement des communautés de référence par les cantons.

Par 118 voix contre 73, le National tient à ce que les aides financières de la Confédération et des cantons soient allouées indépendamment de la communauté de référence choisie. "Nous évitons ainsi toute discrimination. Les cantons ne doivent pas pouvoir définir quelles communautés ils soutiennent", a avancé Thomas Rechsteiner (C/AI).

Le PS et les Vert-e-s étaient opposés, défendant les cantons romands qui financent déjà le déploiement du DEP et une communauté de manière prépondérante. Manuela Weichelt (Vert-e-s/ZG) a rappelé que certaines communautés sont au bord de la faillite ou proposent de mauvais produits. "On ne peut pas obliger les cantons à les financer."

Fribourg, Genève, le Jura, le Valais et Vaud soutiennent la communauté CARA, tandis que Neuchâtel a sa propre solution avec Mon Dossier Santé, a rappelé la ministre de la santé Elisabeth Baume-Schneider. Le Conseil des Etats soutient également cette position.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11