La Liberté

Les exportations horlogères devraient poursuivre leur croissance

Les exportations horlogères suisses devraient poursuivre sur une voie positive cette année, en dépit des effets de la pandémie de coronavirus en Chine et de la guerre en Ukraine. (archives) © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les exportations horlogères suisses devraient poursuivre sur une voie positive cette année, en dépit des effets de la pandémie de coronavirus en Chine et de la guerre en Ukraine. (archives) © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


Publié le 29.06.2022
Partager cet article sur:


Affichant une évolution favorable depuis le début de l'année, les exportations horlogères devraient poursuivre sur cette voie, en dépit des effets de la pandémie de coronavirus en Chine et de la guerre en Ukraine, estime Jean-Daniel Pasche.

Prudemment optimiste au vu de ces incertitudes, le président de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) renonce cependant à donner un ordre de grandeur.

Les fabricants de montres suisses souffrent également des difficultés d'approvisionnement qui touchent l'industrie et ressentent le renchérissement croissant lié à la guerre en Ukraine, relève M. Pasche dans une interview accordée mercredi à l'agence AWP en marge de l'assemblée générale de la faîtière à Soleure. Aux retards de livraisons, s'ajoutent des prix en hausse pour certains matériaux.

Espoir pour les touristes

Le renchérissement de près de 3% en Suisse ne pèse pas forcément très lourd dans la balance. "Mais l'inflation élevée, par exemple aux Etats-Unis ou en Europe, pourrait avoir une influence sur nos affaires", explique le président de la faîtière. Alors que les frontières sont à nouveau ouvertes, la branche compte notamment sur les touristes européens et américains. Un afflux de visiteurs qui devrait contribuer à la croissance des ventes.

Mais les visiteurs venus d'Asie, tout particulièrement de Chine vont malheureusement continuer de manquer à l'appel, à tout le moins aussi longtemps que se prolongeront les mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 dans l'Empire du Milieu, poursuit M. Pasche. La situation semble cependant s'être quelque peu améliorée et le secteur horloger veut croire à un relâchement de Pékin, le tourisme ayant une importance particulière, a-t-il noté.

ats, awp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11