La Liberté

Manifestation pour le climat peu courue à Davos (GR) avant le WEF

Le WEF fait son retour à Davos après deux ans d'absence en raison de la pandémie due au coronavirus. © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Le WEF fait son retour à Davos après deux ans d'absence en raison de la pandémie due au coronavirus. © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Les manifestants réunis à Davos (GR) avant le début du Forum économique mondial (WEF) estiment que celui-ci échoue à aider le monde à lutter contre le changement climatique. © KEYSTONE
Les manifestants réunis à Davos (GR) avant le début du Forum économique mondial (WEF) estiment que celui-ci échoue à aider le monde à lutter contre le changement climatique. © KEYSTONE


Publié le 22.05.2022
Partager cet article sur:


Une manifestation à Davos (GR) pour le climat et contre le Forum économique mondial (WEF) n'a pas atteint l'affluence souhaitée par les organisateurs. Elle n'a rassemblé dimanche que quelques dizaines de personnes avant le début de la réunion dans la station grisonne.

"WEF, rencontre d'assassins", ont scandé les manifestants sur une place de Davos. Ces activistes du climat et militants socialistes ont demandé que la nature et l'être humain soient à nouveau au centre de l'économie. Ils veulent faire entendre leur voix pour ne pas la laisser qu'aux "riches" qui assistent, selon eux, à la réunion annuelle de l'organisation.

Les manifestants, qui n'avaient pas reçu l'autorisation d'être davantage que quelques centaines, ont rejoint la cinquantaine de participants à une marche entamée samedi à Küblis (GR). Bien moins que le nombre que les organisateurs avaient souhaité, a dit à Keystone-ATS l'une d'entre eux.

Le WEF a souhaité faire de cette édition une discussion importante sur le climat. Après un début officiel dimanche soir, la réunion annuelle sera ouverte lundi par le président de la Confédération Ignazio Cassis. Elle retrouve pour la première fois en deux ans et demi la station grisonne.

Sans Russes, indésirables, elle sera centrée sur l'Ukraine. Outre un discours par vidéo du président de ce pays Volodymyr Zelensky, le chancelier allemand Olaf Scholz, qui préside le G7, et le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg participeront.

Pas de réunion de Cassis avec l'UE

Le WEF n'a attiré aucun dirigeant important d'un membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. Plus de 50 chefs d'Etat et de gouvernement sont malgré tout attendus. Au total, près de 2500 dirigeants politiques, du secteur privé et de la société civile sont prévus.

Une forte délégation ukrainienne, du gouvernement au secteur privé en passant par la société civile, est prévue. De leur côté, les conseillers fédéraux feront le déplacement de Davos en nombre, comme toujours. Seule Karin Keller-Sutter ne participera pas.

Après la liste de questions envoyées récemment par la Commission européenne pour débloquer le dialogue avec Berne, il n'est pas prévu que M. Cassis rencontre la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, ni un autre responsable européen. Sept commissaires européens seront présents, mais pas Maros Sefcovic, en charge des questions institutionnelles avec la Suisse.

Après plusieurs éditions en ligne, le WEF a été décalé cette année de plusieurs mois en raison de la pandémie. Après celui de dimanche, un autre rassemblement est prévu dans la station grisonne.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00