La Liberté

Missak Manouchian et son épouse Mélinée au Panthéon

Mardi soir, plusieurs centaines de personnes se sont réunies au Mont-Valérien, où le cercueil de Missak Manouchian a emprunté, dans une ambiance empreinte d'émotion, le chemin des derniers moments du condamné. Avant de reposer pour la nuit dans la crypte du Mémorial de la France combattante. © KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
Mardi soir, plusieurs centaines de personnes se sont réunies au Mont-Valérien, où le cercueil de Missak Manouchian a emprunté, dans une ambiance empreinte d'émotion, le chemin des derniers moments du condamné. Avant de reposer pour la nuit dans la crypte du Mémorial de la France combattante. © KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON
Le cercueil de Missak Manouchia porté par des gardes républicains entre dans le Panthéon. © KEYSTONE/AP/Sarah Meyssonnier
Le cercueil de Missak Manouchia porté par des gardes républicains entre dans le Panthéon. © KEYSTONE/AP/Sarah Meyssonnier


Publié le 21.02.2024


Les cercueils du résistant communiste Missak Manouchian, poète apatride d'origine arménienne, et de son épouse Mélinée, ont franchi ensemble mercredi les portes du Panthéon, temple des grandes figures de la Nation.

Vingt-trois compagnons d'armes, fusillés pour la plupart avec lui le 21 février 1944, entrent aussi de façon symbolique, 80 ans plus tard jour pour jour: leurs noms seront gravés dans le caveau où les Manouchian vont reposer.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11