La Liberté

New York fait défiler des stars mondiales au gala du Met

Sur les marches du Met, toutes les excentricités sont possibles. © KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE
Sur les marches du Met, toutes les excentricités sont possibles. © KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE


Publié le 03.05.2022
Partager cet article sur:


Le gala du Metropolitan Museum of Art (Met) à New York a fait défiler lundi soir des stars mondiales, parfois extravagantes, pour une soirée annuelle philanthropique. Il s'agit de l'une des montées des marches les plus sélectives de la planète.

Le "Met Gala 2022", au coeur de Manhattan, donne lieu à un déferlement d'images de vedettes répondant au code vestimentaire de cette année, "Gilded Glamour", qui renvoie au "Gilded Age", l'âge d'or américain de la fin du XIXe siècle. Elles ont défilé dans des robes bustiers, des smokings, des tenues chics, glamour, scintillantes, invraisemblables ou parfois porteuses de messages politiques, sur les marches du Metropolitan Museum of Art.

La liste des 400 stars de la mode, de la musique, du cinéma, de la politique ou du monde des entreprises, essentiellement américaines, a été gardée secrète jusqu'au dernier moment: on y a vu Billie Eilish, Olivia Rodrigo, Megan Thee Stallion, Lenny Kravitz, Ariana DeBose, Sarah Jessica Parker et l'artiste belge Stromae.

La prêtresse Anna Wintour

L'homme le plus riche au monde, le fantasque Elon Musk, a levé les bras devant la foule. En passe de racheter Twitter, il a promis sur le tapis rouge d'en faire le réseau social "le plus inclusif possible". Hillary Clinton a salué "l'esprit de l'Amérique" rayonnant au gala. Ont suivi les actrices Glenn Close et Sigourney Weaver.

La youtubeuse Emma Chamberlain est arrivée dans les premières dans une sublime robe Louis Vuitton, suivie par la grande prêtresse de l'événement, la rédactrice en chef de Vogue Anna Wintour, dans un ensemble Chanel. C'est elle qui valide les invitations.

Même invité, le ticket coûte 35'000 dollars pour une place au dîner, 200'000 à 300'000 dollars la table payée par un mécène, selon les chiffres non officiels de 2021, soit un total de plus de 16 millions de dollars, d'après des estimations.

Dans la pure tradition philanthropique américaine, la soirée, qui a lieu le premier lundi de mai, est destinée à financer le département mode du Met (The Costume Institute) et coïncide avec sa grande exposition annuelle.

Créé en 1948, le gala a longtemps été réservé à la très haute société new-yorkaise, mais Anna Wintour, qui l'a repris en main en 1995, l'a transformé en événement "people" adapté à l'ère des réseaux sociaux.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00