La Liberté

Présidentielle en Russie: le candidat anti-Poutine annonce le rejet de son recours

"La Cour suprême de la Fédération de Russie a rejeté mon recours contestant le refus d'enregistrement", a écrit M. Nadejdine sur les réseaux sociaux, ajoutant qu'il contesterait cette décision. © KEYSTONE/AP
"La Cour suprême de la Fédération de Russie a rejeté mon recours contestant le refus d'enregistrement", a écrit M. Nadejdine sur les réseaux sociaux, ajoutant qu'il contesterait cette décision. © KEYSTONE/AP
"La Cour suprême de la Fédération de Russie a rejeté mon recours contestant le refus d'enregistrement", a écrit M. Nadejdine sur les réseaux sociaux, ajoutant qu'il contesterait cette décision. © KEYSTONE/AP
"La Cour suprême de la Fédération de Russie a rejeté mon recours contestant le refus d'enregistrement", a écrit M. Nadejdine sur les réseaux sociaux, ajoutant qu'il contesterait cette décision. © KEYSTONE/AP


Publié le 21.02.2024


L'opposant russe Boris Nadejdine a annoncé mercredi que la Cour suprême avait rejeté son recours contre le refus d'enregistrement de sa candidature à la présidentielle de mars. Ce scrutin devrait voir la reconduction de Vladimir Poutine pour un nouveau mandat.

"La Cour suprême de la Fédération de Russie a rejeté mon recours contestant le refus d'enregistrement", a écrit M. Nadejdine sur les réseaux sociaux, ajoutant qu'il contesterait cette décision.

Ce vétéran discret de la vie politique russe, qui avait pris position pour la fin de l'offensive russe en Ukraine, avait vu son dossier de candidature rejeté au début du mois par la Commission électorale centrale au motif de signatures de soutien irrégulières.

"En vacances" à l'étranger

Il a déclaré avoir appris la décision de la Cour suprême depuis un pays étranger, où il a dit se trouver "en vacances avec les enfants".

"Les deux derniers mois ont probablement été les plus éprouvants de ma vie", avait-il dit mardi, annonçant se trouver hors de Russie, au moment où l'opposition russe - dont la plupart des représentants se trouvent en prison ou en exil - était sous le choc après la mort en détention, à ce jour inexpliquée, de son chef de file Alexeï Navalny à l'âge de 47 ans.

"Nous avons décidé de ne pas annuler un petit voyage planifié de longue date et très attendu pour toute la famille dans un pays asiatique", a-t-il dit, affirmant ne pas abandonner l'ambition de participer à la présidentielle.

"Irrégularités"

La Commission électorale centrale avait affirmé avoir trouvé des "irrégularités" parmi les listes de 105'000 signatures de soutien de citoyens russes à la candidature de Boris Nadejdine, et avait rejeté son dossier.

Vladimir Poutine, 71 ans, au pouvoir depuis un quart de siècle, ne sera confronté à aucune réelle opposition - a fortiori sur l'offensive en cours contre l'Ukraine - à la présidentielle qui doit le conforter pour un nouveau mandat de six ans au Kremlin.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11