La Liberté

Prix Rössler décerné à la biostatisticienne Tanja Stadler

Ancienne cheffe de la task force Covid-19, la mathématicienne et biostatisticienne de l'EPFZ Tanja Stadler reçoit le Prix Rössler pour ses travaux sur la valeur R. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Ancienne cheffe de la task force Covid-19, la mathématicienne et biostatisticienne de l'EPFZ Tanja Stadler reçoit le Prix Rössler pour ses travaux sur la valeur R. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER


Publié le 23.06.2022
Partager cet article sur:


Le Prix Rössler de l'EPFZ, doté de 200'000 francs, est décerné cette année à la mathématicienne et biostatisticienne Tanja Stadler. La lauréate est professeure au département des biosystèmes de l'EPFZ à Bâle. Elle a présidé la task force scientifique Covid-19.

C'est la première fois que ce prix est attribué à une mathématicienne, a indiqué jeudi l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). "Quand je regarde la liste des collègues qui ont reçu le prix avant moi, je suis très fière", a déclaré Tanja Stadler, citée dans le communiqué.

La lauréate s'est fait connaître du grand public pendant la pandémie. En août 2021, elle a pris la direction de la task force Covid-19 et l'a conservée jusqu'à la dissolution du comité à la fin de mois de mars.

Valeur R

Tanja Stadler ne reçoit pas le prix pour son engagement au sein de la task force, mais "pour ses grandes performances scientifiques", souligne l'EPFZ. Elle est récompensée pour ses recherches sur la valeur R, qui indique combien de personnes une personne infectée contamine. Elle travaille sur ce sujet depuis 2014, à l'époque pour étudier la manière dont l'épidémie d'Ebola se propage en Sierra Leone.

La valeur R pour le coronavirus a été déterminée à partir du nombre de cas, explique Tanja Stadler. "Pour cela, nous avons besoin de tests fiables et cohérents". Comme ce n'est pas toujours garanti, la chercheuse utilise les informations génétiques d'un virus, ce qui lui permet de calculer la valeur R. Cette méthode permet d'évaluer la dangerosité d'un nouvel agent pathogène avant de disposer de données complètes.

Tanja Stadler souhaite investir l'argent du prix dans des recherches qui pourraient bénéficier à la population en cas de nouvelle menace pandémique. Avec son groupe, elle veut analyser précisement ce qui est le plus urgent de développer dans les statistiques.

Le Prix Max Rössler est décerné annuellement depuis 2009. C'est l'un des mieux dotés en Suisse. Max Rössler, mathématicien à l'EPFZ, a légué dix millions de francs l'ETH Zurich Foundation.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11