La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’ère du totalitarisme de l’attention

Censées faciliter nos échanges, les applications de messagerie instantanée tendent bien souvent à les complexifier. © Charly Rappo/archives
Censées faciliter nos échanges, les applications de messagerie instantanée tendent bien souvent à les complexifier. © Charly Rappo/archives

Angélique Eggenschwiler

Publié le 29.06.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

Vous saviez que vous pouviez désactiver les deux petits bidules bleus sur WhatsApp? Bien sûr que vous le saviez, comme toujours, j’arrive avec des scoops complètement périmés, louant cette invention révolutionnaire qu’est la roue un siècle après celle de la Ford.

Pour ceux qui en seraient encore au stade antérieur, celui du SMS donc (et pas du traîneau), les «petits bidules bleus» ce sont deux minuscules coches qui passent du gris au bleu lorsque votre interlocuteur a lu votre message sur l’application WhatsApp. Des mouchards si vous préférez, qui permettent de mesurer votre capital de sympathie à l’empressement que votre destinataire met à vous répondre. S’il réagit dans la minute, c’est un ami. S’il ne le fait pas, vous êtes une tache.

L’avantage du SMS, pour les quelq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Les demoiselles du lac Léman

    Le mot de la fin Vous est-il déjà arrivé de jouer au touriste dans votre région? Et de la découvrir peut-être avec d’autres yeux? Les Suisses étant de...
  • pictogramme abonné La Liberté Le tri sélectif et le poids du jambon

    Le mot de la fin On a eu l’impression de griller sous le soleil tout l’après-midi, mais là, à l’approche du petit village, on se rend compte qu’il fait...
  • pictogramme abonné La Liberté L’extinction de nos amis dinosaures

    Le mot de la fin Enfant, j’avais deux passions dans la vie: les macaronis, les aventures de Pocahontas en VHS et les dinosaures (ça fait trois oui mais j’ai...
  • Détruire une trop belle pierre

    Le mot de la fin Nadine, ce n’était pas à proprement parler ma cousine, et moins encore ma grande sœur, mais elle a un peu joué ces rôles-là sans l’avoir...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11