La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Mitterrand, pionnier des 35 heures

François Mitterrand à la fin de sa vie, où son courage face à la maladie forçait le respect et où... il était toujours amoureux. © Keystone
François Mitterrand à la fin de sa vie, où son courage face à la maladie forçait le respect et où... il était toujours amoureux. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 14.10.2021

Pascal Bertschy

Le mot de la fin

François Mitterrand a été président de la République de mai 1981 à mai 1995. Il est mort le 8 janvier 1996. S’il n’a pas connu les 35 heures, introduites en France en janvier 2002, il les faisait déjà siennes. A vue de nez, en effet, il devait travailler en moyenne 35 heures. Par mois, s’entend.

Quand se consacrait-il à sa fonction de chef d’Etat? Un ami mitterrandophile nous posait la question il y a quelques mois. Elle devient encore plus pertinente aujourd’hui avec la parution du Dernier secret, de Solenn de Royer (chez Grasset). Le livre évoque la liaison du vieux président, durant ses huit dernières années, avec une étudiante. Elle avait 22 ans à leur premier bécot, il en avait 72…

Même mort, Mitterrand surprend encore. Quel acrobate! Une double vie entre son épouse officielle et

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00