La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Raymond Delley, La Tour-de-Trême

Raymond Delley, La Tour-de-Trême © Alain Wicht
Raymond Delley, La Tour-de-Trême © Alain Wicht
Publié le 21.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Le lecteur en Liberté

Littérature » Il aura fallu attendre la retraite pour que Raymond, 72 ans, ose la littérature après l’avoir enseignée avec passion toute sa vie. À la suite de son premier roman en 2017, cet amoureux de Proust n’a pas chômé puisqu’il s’apprête à publier un troisième ouvrage finalisé en Gruyère, où ce Sarinois d’origine a suivi Marianna, sa compagne depuis 10 ans.

Parlez-nous du petit garçon que vous étiez autrefois…

J’étais avant tout un petit garçon heureux et très vite conscient de l’être. Je devais avoir cinq ans la première fois que je me suis dit: «C’est bon de vivre.» C’est resté depuis une impression permanente.

Permanente vraiment?

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Ah! non, il n’est pas mort le soleil

    Le mot de la fin Nicoletta est une chanteuse épatante. Elle devrait pourtant remballer un de ses tubes. Il est mort le soleil (1968) relève du délire...
  • pictogramme abonné La Liberté Le club sélect des hauts potentiels

    Le mot de la fin Ils sont partout. En vitrine de nos librairies, sur les plateaux télé, les forums, les groupes Facebook dédiés et surtout, surtout, à la...
  • pictogramme abonné La Liberté Une très bonne raison de pleurer

    Le mot de la fin J’avais à l’époque une collègue qui ne m’appréciait guère. Elle aurait souhaité que ceux qui travaillaient avec elle partagent une même...
  • pictogramme abonné La Liberté Attention, les bébés sont des dangers

    Le mot de la fin Des chercheurs de l’Université suédoise de Lund estiment qu’un bébé en moins par famille correspondrait annuellement à une réduction...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00