La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des moyens pour les indépendants

En cas de oui, la Lex Netflix pourrait profiter aux 200 maisons de production actives en Suisse romande

La série Station horizon, co-produite par la RTS, a été achetée par Netflix qui la diffuse depuis 2017 en France, au Canada, aux Etats-Unis et en Australie. © RTS
La série Station horizon, co-produite par la RTS, a été achetée par Netflix qui la diffuse depuis 2017 en France, au Canada, aux Etats-Unis et en Australie. © RTS
Des moyens pour les indépendants
Des moyens pour les indépendants

Tania Buri

Publié le 05.04.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Audiovisuel » La révision de la loi sur le cinéma, sur laquelle se prononcera le peuple suisse le 15 mai prochain, entend obliger les plateformes de streaming à investir une partie de leur chiffre d’affaires dans le cinéma indigène. Or le financement annuel promis par cette loi, estimé à 18 millions de francs, pourrait être une chance pour les maisons de production indépendantes. Car ce sont les petites entreprises de l’audiovisuel – actives dans le documentaire, la fiction, les films d’entreprise, la communication visuelle, numérique... – qui sont les partenaires «naturels» de ces potentiels nouveaux investisseurs. En Suisse romande, on en compte actuellement près de 200.

Contacts déjà pris

Les plateformes s’intéressent déjà à la production suisse. «Toutes les chaînes et les plateformes

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00