La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La folie des grandeurs

Ces trois œuvres mesurent toutes plus de deux mètres de long ou de large. De gauche à droite, Cocks/Hähne, Survival of the Fittest (2009) de huber.huber, Etendu (2017) de Françoise Pétrovitch et La Montagne silencieuse de Martial Leiter (2012). © huber.huber, Françoise Pétrovitch, Semiose, Paris, 2021 ProLitteris ZH/ADAGP Paris, Martial Leiter, Musée Jenisch Vevey
Ces trois œuvres mesurent toutes plus de deux mètres de long ou de large. De gauche à droite, Cocks/Hähne, Survival of the Fittest (2009) de huber.huber, Etendu (2017) de Françoise Pétrovitch et La Montagne silencieuse de Martial Leiter (2012). © huber.huber, Françoise Pétrovitch, Semiose, Paris, 2021 ProLitteris ZH/ADAGP Paris, Martial Leiter, Musée Jenisch Vevey
Ces trois œuvres mesurent toutes plus de deux mètres de long ou de large. De gauche à droite, Cocks/Hähne, Survival of the Fittest (2009) de huber.huber, Etendu (2017) de Françoise Pétrovitch et La Montagne silencieuse de Martial Leiter (2012). © huber.huber, Françoise Pétrovitch, Semiose, Paris, 2021 ProLitteris ZH/ADAGP Paris, Martial Leiter, Musée Jenisch Vevey
Ces trois œuvres mesurent toutes plus de deux mètres de long ou de large. De gauche à droite, Cocks/Hähne, Survival of the Fittest (2009) de huber.huber, Etendu (2017) de Françoise Pétrovitch et La Montagne silencieuse de Martial Leiter (2012). © huber.huber, Françoise Pétrovitch, Semiose, Paris, 2021 ProLitteris ZH/ADAGP Paris, Martial Leiter, Musée Jenisch Vevey
La folie des grandeurs
La folie des grandeurs
Partager cet article sur:
Publié le 16.10.2021

Quand le dessin contemporain prend ses aises, le visiteur est ravi. Le Musée Jenisch présente une très belle exposition, XXL, le dessin en grand

Aurélie Lebreau

Vevey » Le ton est donné dès que l’on pénètre dans le Musée Jenisch. Le sol de l’accueil et du grand hall est, à l’occasion de l’excellente exposition XXL, le dessin en grand, recouvert d’un immense dessin d’Anaïs Lelièvre, Stratum 10. La Française l’a récemment réalisé lors d’une résidence à la Ferme-Asile de Sion. «Le dessin-source n’est pas plus grand qu’une feuille A4», précise la co-commissaire de l’accrochage, Pamella Guerdat, également conservatrice adjointe pour les beaux-arts au musée de Vevey. Transposée ici sur du PVC, mais cela aurait pu être sur du métal ou du plastique, l’œuvre originelle d’Anaïs Lelièvre, inspirée d’une pierre de schiste argileux, est agrandie, déformée et démultipli&eac

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00