La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le papier découpé se fait contemporain au Musée du Pays-d’Enhaut

Pour ouvrir sa nouvelle saison, le Musée du Pays-d’Enhaut & Centre suisse du papier découpé a fait appel à l’artiste français Aurel Rubbish. Ses créations modernes sont à découvrir dès le 1er décembre à Château-d’Œx.

Considéré comme le représentant français du papier découpé, Aurel Rubbish présentera une vingtaine de ses créations contemporaines. © DR
Considéré comme le représentant français du papier découpé, Aurel Rubbish présentera une vingtaine de ses créations contemporaines. © DR

Elodie Fessler

Publié le 28.11.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Fermé depuis un mois, le Musée du Pays-d’Enhaut & Centre suisse du papier découpé rouvrira ses portes ce vendredi avec une nouvelle exposition temporaire. Celle-ci présentera une vingtaine de créations d’Aurel Rubbish, artiste autodidacte originaire de Besançon qui s’adonne à l’art du papier découpé depuis quinze ans. Grâce à sa «technique de découpe délicate et perfectionnée», ce dernier est considéré comme «le représentant français du paper-cut», annonce le musée dans un communiqué.

Parmi elles, une pièce maîtresse de 1 m 20 de hauteur et 75 cm de largeur, répondant au thème «Gravitia plena», se traduisant par «plein de gravité», précise l’institution. «L’artiste reproduit dans ses découpages ses thèmes de prédilection: l’homme et le végétal, ou plutôt le végétal qui prend le dessus sur l’homme.»

Aurel Rubbish présente un réel intérêt pour le street art, l’univers du tatouage et les icônes religieux. «Depuis peu, la superposition de découpes est devenue sa principa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11