La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Écrire en russe est un droit»

Exilé en Suisse, l’écrivain et opposant biélorusse Sacha Filipenko dépeint, dans un premier roman édifiant, la dramatique somnolence de son pays

Sacha Filipenko à la Fondation Michalski de Montricher (VD), où il est accueilli jusqu’en septembre. © Keystone
Sacha Filipenko à la Fondation Michalski de Montricher (VD), où il est accueilli jusqu’en septembre. © Keystone

Thierry Raboud

Publié le 16.04.2022

Temps de lecture estimé : 13 minutes

Partager cet article sur:

Interview » Il avait dix ans lorsque Loukachenko est arrivé au pouvoir. «Je me souviens précisément de ce jour, car mes parents ont affirmé que c’était une catastrophe», se remémore l’écrivain biélorusse Sacha Filipenko, pour qui son pays est alors entré dans un très long coma.

Un sommeil léthargique qu’il mettait en scène dans Le fils perdu, premier roman aux airs de fable, publié en 2014 en russe et désormais traduit en français. C’est un texte essentiel, et d’autant plus dans le contexte actuel, pour comprendre le combat de ce peuple pris en étau entre le régime dictatorial de Loukachenko et l’allégeance au grand voisin. «L’écrivain est heureux que son roman reste toujours aussi actuel, mais le citoyen en est affligé», confesse l’auteur.

Car, de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Chat alors!

    Album » Ceux qui ont un chat à la maison diront que «ça sent le vécu». Miaulement de tambour est le petit album sans prétention d’un amoureux transi des...
  • pictogramme abonné La Liberté Burn-out au féminin

    Bande dessinée » En couleurs pastel et en traits doux, Amalia dessine un magnifique portrait de femme. De maman, plus précisément. Ce roman graphique décrit...
  • pictogramme abonné La Liberté En finir avec le Führer

    Jean-Baptiste Naudet » En octobre de l’année dernière, les Editions Zoé ont sorti en format poche Maurice Bavaud a voulu tuer Hitler, signé par Nicolas...
  • pictogramme abonné La Liberté L'écrivain Alex Capus raconte l’amour et la Gruyère

    L’écrivain d’Olten confère des tonalités bucoliques, historiques et fribourgeoises à son romantisme. Tendre et déroutant
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11