La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Voir dans la nuit

Figure de l’ombre de l’édition romande, Florence Schluchter Robins allume la lumière en cofondant une ambitieuse maison, La Veilleuse

Avec son comparse Arthur Billerey, l’éditrice Florence Schluchter Robinsprévoit de publier une quinzaine de livres par année, tous genres confondus. © Jean-Baptiste Morel
Avec son comparse Arthur Billerey, l’éditrice Florence Schluchter Robinsprévoit de publier une quinzaine de livres par année, tous genres confondus. © Jean-Baptiste Morel

Thierry Raboud

Publié le 19.08.2023

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Rencontre » Au fond de cette usine oubliée, un lit. Et tout autour de l’art dans l’air: cadres de sérigraphie entreposés jusqu’au plafond, claviers et amplis démantibulés, presse à vinyle pour poésie sonore, puis ce studio d’enregistrement d’où surgissait l’autre jour un barde venu déjeuner en paix dans la cuisine collective alors qu’elle émergeait tout juste de sa veille nocturne.

«C’est vrai que j’aime travailler tard pour relire des manuscrits», sourit Florence Schluchter Robins, toutefois bien matinale pour nous accueillir à Renens en ce temple du beau bizarre, où l’on croise encore un architecte, une relieuse de livres jeunesse, des artisans incertains. Désormais on y trouvera aussi cette éditrice de l’ombre, venue installer dans un coin de l’atelier son bureau, son lit et sa veille

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté La mémoire à vol d’oiseau

    Dans un récit aérien sur son pays, l’île Maurice, la romancière part à la recherche du passé de ses grands-parents, originaires d’Inde.
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11