La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Itinéraire d’un jazzman en colère

Partager cet article sur:
Publié le 23.10.2021

DVD/Bluray » En 1966, Sammy Davis Jr. incarnait un trompettiste autodestructeur dans un film rare et passionnant, récemment réédité.

Si vous aimez le jazz tel qu’il se pratiquait dans les années 60, voici le film dont vous rêviez peut-être sans le savoir! Totalement oublié jusqu’à sa récente réédition numérique, A Man Called Adam, réalisé en 1966 par Leo Penn (le père de Sean), constitue une découverte aussi inattendue que passionnante, ne serait-ce que pour son affiche où l’on relève les noms de Sammy Davis Jr., Louis Armstrong ou Mel Tormé. L’histoire est celle d’Adam Johnson, un trompettiste noir dont le jeu enfiévré soulève l’enthousiasme de ses fans mais ne convainc pas son manager, qui aimerait l’entendre jouer une musique plus commerciale.

Miné

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00