La Liberté

La Scala redonne du lustre à l’opéra

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Présentée en clôture de saison, La Tempête de Thomas Adès «donne une bonne raison de croire dans le futur de l’opéra», assure le programme de la Scala. © Michael Poehn
Présentée en clôture de saison, La Tempête de Thomas Adès «donne une bonne raison de croire dans le futur de l’opéra», assure le programme de la Scala. © Michael Poehn
Partager cet article sur:
24.09.2021

Le célèbre temple lyrique milanais part à la reconquête de son public, après une année quasi muette

Thierry Raboud

Scènes » Il était de retour chez lui, ou presque, mais pour évoquer une autre maison. Ancien directeur de l’Opéra de Lausanne (1994-1999), Dominique Meyer a fait halte la semaine passée dans ces murs qu’il connaît bien afin de présenter la nouvelle saison de la Scala, légendaire institution milanaise dont il a repris la tête en pleine pandémie. Opération séduction? «Les mélomanes étrangers constituent 30% de notre public, dont beaucoup de Suisses romands ou alémaniques», assure le surintendant français, dont la tournée de présentation passait ensuite par Zurich, Paris, Vienne et Londres.

Le célèbre théâtre italien part donc à la reconquête de son public après une année quasiment muette. «Je n’aime pas la rhétorique de l’effort ou les lamentations, bien que nous ayons perdu 29 millions d’euros de recettes de billetterie. Nous nous sommes efforcés de trouver des solutions pour être à la hauteur de ce théâtre qui existe depuis 300 ans, et qui constitue la deuxième marque italie

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00