La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Sha, pont aérien

Le clarinettiste bernois jouera à Montreux son monologue intérieur, enregistré au cœur creux d’un ouvrage d’art

Dans les entrailles évidées du pont Monbijou, à Berne, le musicien a soufflé sous le passage improvisé des véhicules. Max T. Ciorba
Dans les entrailles évidées du pont Monbijou, à Berne, le musicien a soufflé sous le passage improvisé des véhicules. Max T. Ciorba

Thierry Raboud

Publié le 03.07.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Solo » Là-haut feulent les camions. Ils fendent l’air et l’Aar, traversant Berne sous l’œil indolent des baigneurs à la dérive. Lancé sur l’eau, le pont Monbijou est un ouvrage d’art au cœur creux, cachant sous son tablier une cathédrale couchée. Tunnel insoupçonnable où se confine un épais silence caverneux que font mugir, de là-haut, les essieux pressés.

Pour y entrer, on met un casque. Puis cet album, Monbijou, enregistré dans le boyau de béton par un souffleur perpétuel. Aux quatre pistes du trafic répondent les trois pistes improvisées là, juste en dessous, par Stefan Haslebacher. «J’étais déjà venu une fois à l’intérieur du pont, pour une pièce de théâtre. L’acoustique incroyable du lieu m’a donné envie d’

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00