La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Se réunir au théâtre, avec Tchekhov

Un théâtre où l’on rit, où l’on pleure, comme dans la vie. © Benoît Linder
Un théâtre où l’on rit, où l’on pleure, comme dans la vie. © Benoît Linder
Publié le 31.03.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Le Théâtre des Osses accueille Oncle Vania, dans la mise en scène d’Olivier Chapelet.

Peut-on continuer de jouer l’œuvre d’un auteur russe dans le contexte actuel de la guerre en Ukraine? Oui, pense le metteur en scène français Olivier Chapelet: «Tchekhov s’en retournerait dans sa tombe.» Comme d’autres acteurs culturels, il n’entend pas faire d’amalgame avec cet écrivain né dans l’empire, en 1860, qu’il défend au Théâtre des Osses dès vendredi. Après plusieurs reports et des mois de pandémie, il propose «juste de se réunir autour du théâtre, dans une fraternité autour du plateau».

Oncle Vania est pour lui un chef-d’œuvre universel, «qui dépasse les frontières et l’actualité». Son personnage de médecin, Astrov

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00