La Liberté

Assurances sociales: il y a pas mal de choses à revoir

Pierre Duffour, secr. général d'Attac-Fribourg

Publié le 04.04.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Il serait avantageux de consacrer du temps à revoir certaines choses. Je paie mes primes maladie à des compagnies d’assurances privées qui ne parviennent pas à contrôler mes dépenses de santé. Les salaires ne sont pas non plus contrôlés par ces assureurs privés. La KPT verse à M. Thomas Harnischberg la somme de 524 000 francs par an, Assura verse à M. Ruedi Bodenmann 767 334 fr. et Sanitas verse à M. Andreas Schönenberger la somme de 956 486 fr. Cela m’a étonné d’apprendre que leur salaire a augmenté de 9% grâce à la hausse de 6% de ma prime d’assurance-maladie.

J’ai contribué au deuxième pilier de 1985 à 2015 et je viens d’apprendre que 20 milliards ont été retirés des caisses de retraite. Source: L’histoire cachée du 2e pilier. Il semble donc peu avisé de laisser les entreprises privées gérer les assurances sociales. Si la plupart des gens ne trouvent rien à redire, il devient logique que les compagnies d’assurances privées en profitent.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Une gratuité qui coûte cher…

    Le 9 juin, les citoyennes et citoyens de la capitale sont invités à se prononcer sur l’initiative «Pour une première heure de parking gratuite en ville de...
  • N’opposons pas ville et campagne

    Opposer les gens de la ville à ceux de la campagne comme le fait la gauche plurielle sur l’argumentation s’agissant de l’initiative de la première heure de...
  • Cette perte d’attractivité nuit aux commerçants

    La politique hostile aux automobilistes menée ces dernières années par l’Exécutif de la ville de Fribourg contraint une partie du monde politique et associatif...
  • La ville sera plus accueillante

    L’initiative communale pour la première heure gratuite sur laquelle nous voterons le 9 juin en ville de Fribourg n’est certes pas la panacée, mais elle va dans...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11