La Liberté

C’est l’histoire du pilote piloté

Dietrich Meyer, prés. Paysage libre Fribourg

Publié le 28.02.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Le conseiller d’Etat Olivier Curty suscite la colère d’une partie de la population avec son plan directeur éolien. Plusieurs communes touchées par cette planification se battent depuis des années pour se faire entendre. Elles avaient mis leurs espoirs dans le mandat demandant qu’un comité de pilotage soit mis en place pour revoir ce plan directeur. Sa composition a été rendue publique le mois dernier (La Liberté du 27 janvier) et on doit constater que le Conseil d’Etat ne montre pas l’objectivité qu’on était en droit d’attendre de lui.

Prenez cet exemple: un des membres nommés, Lionel Perret, est directeur de Suisse Eole, c’est le lobby qui défend les vendeurs d’aérogénérateurs (LL du 7 février, «Le comité de pilotage décrié»). Les aérogénérateurs représentent un commerce lucratif, non pas parce que l’énergie éolienne rapporte, mais parce que les subventions aux promoteurs pleuvent. C’est Suisse Eole qui, en 2022, versait de l’huile sur le feu en recommandant d’accélérer la construction d’aérogénérateurs dans le canton de Fribourg pour produire 230 GWh/an, soit l’équivalent de 40 machines de 220 mètres de haut.

Parmi les membres de Suisse Eole se trouve Ennova SA, à savoir la société même qui participait à l’élaboration du plan directeur éolien contesté. Le Conseil d’Etat se laisse visiblement piloter par des tiers qui, eux, défendent leurs intérêts financiers au lieu de se mettre au service de la population, de veiller sur nos paysages, d’appliquer un urbanisme qui mérite son nom.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Une gratuité qui coûte cher…

    Le 9 juin, les citoyennes et citoyens de la capitale sont invités à se prononcer sur l’initiative «Pour une première heure de parking gratuite en ville de...
  • N’opposons pas ville et campagne

    Opposer les gens de la ville à ceux de la campagne comme le fait la gauche plurielle sur l’argumentation s’agissant de l’initiative de la première heure de...
  • Cette perte d’attractivité nuit aux commerçants

    La politique hostile aux automobilistes menée ces dernières années par l’Exécutif de la ville de Fribourg contraint une partie du monde politique et associatif...
  • La ville sera plus accueillante

    L’initiative communale pour la première heure gratuite sur laquelle nous voterons le 9 juin en ville de Fribourg n’est certes pas la panacée, mais elle va dans...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11