La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Chronique d’un naufrage annoncé

René Sonney, prés. de paroisse, prés. cons. gestion de l'Unité pastorale Sainte-Claire, Ependes

Publié le 26.12.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Celui qui confond le frein et les gaz s’expose à un risque non négligeable, et n’importe qui peut aisément le comprendre. C’est pourtant ce que font allégrement les dirigeants de la Corporation ecclésiastique catholique (CEC), dont vous avez peut-être lu le compte rendu de l’assemblée du 9 décembre, publié dans notre journal le 15. Les mots employés par le journaliste – «Pour pouvoir accepter ce budget, les délégués de la CEC ont dû approuver une hausse du taux de frein aux dépenses à 16,5%» – reflètent très bien le mécanisme inéluctable adopté maintenant systématiquement.

Le frein aux dépenses, dont la dernière augmentation date du 17 juin de cette année, est systématiquement bafoué. La version du Statut ecclésiastique actue

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Une gratuité qui coûte cher…

    Le 9 juin, les citoyennes et citoyens de la capitale sont invités à se prononcer sur l’initiative «Pour une première heure de parking gratuite en ville de...
  • N’opposons pas ville et campagne

    Opposer les gens de la ville à ceux de la campagne comme le fait la gauche plurielle sur l’argumentation s’agissant de l’initiative de la première heure de...
  • Cette perte d’attractivité nuit aux commerçants

    La politique hostile aux automobilistes menée ces dernières années par l’Exécutif de la ville de Fribourg contraint une partie du monde politique et associatif...
  • La ville sera plus accueillante

    L’initiative communale pour la première heure gratuite sur laquelle nous voterons le 9 juin en ville de Fribourg n’est certes pas la panacée, mais elle va dans...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11