La Liberté

L’UDC la tête dans les étoiles

Dario Goedtkindt, candidat JVL au Conseil national, Cottens

Publié le 13.10.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

L’UDC a depuis longtemps été la force d’opposition contre toute action climatique au parlement. Selon l’outil Ecorating environnemental, depuis 2015, ses élus ne se sont prononcés en faveur du climat que pour 5% des votes. C’est donc avec déception, mais sans trop de surprise, que j’ai appris que Pierre-André Page, candidat aux Etats pour l’UDC, un temps favorable à la Stratégie énergétique 2050, a retourné sa veste en faveur d’un rêve semblerait-il toujours à cinquante ans de la réalité: la fusion nucléaire.

Celui-ci s’est prononcé en faveur de cette technologie à deux reprises le mois passé, lors de son interview dans La Liberté du 30 septembre puis lors du débat public à Romont, aux dépens du développement des énergies renouvelables et de la sortie des énergies fossiles. Il est évident selon moi que M. Page s’est laissé bercer par les affirmations ambiguës ou erronées de certains médias au sujet de nouvelles avancées. Ces technologies, qui seront une véritable révolution quand elles arriveront à maturité, n’y sont tout simplement pas encore, et ne semblent pas près d’y arriver avant notre échéance pour la neutralité climatique en 2050 au plus tard.

Si M. Page recherche des technologies miracles, propres et en abondance, je ne peux que lui conseiller de se tourner vers le solaire et l’éolien dont les prix n’ont fait que baisser. Et si vraiment un investissement à long terme dans la recherche nucléaire l’intéresse, il faudra sûrement revoir sa politique européenne afin de réintégrer le programme de recherche Horizon Europe que nous avons quitté par la faute de son parti.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Ce qui se joue aujourd’hui à Gaza

    Guernica est un petit bourg du nord de l’Espagne, dans lequel Ferdinand et Isabelle de Castille ont juré de respecter la liberté basque, qui a été le dernier...
  • Ce droit légitime l’inhumanité

    Après l’horreur de la Deuxième Guerre mondiale, les dirigeants internationaux ont reconnu la nécessité de prévenir de futurs conflits mondiaux. Pour cela, ils...
  • Il suffirait d’une étincelle

    Je constate que le savoir-vivre ensemble, tant au niveau planétaire qu’individuel, régresse. Le conflictuel s’étend insidieusement. La pandémie du Covid n’a...
  • La nouvelle vie d’anciennes installations militaires

    Comme expliqué dans La Liberté du 26 février, certains barrages antichars ont été achetés par Pro Natura afin de créer des habitats comme moyens de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11