La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Micarna: un modèle non durable

Antoinette Aurélie Klingshirn, Fribourg

Publié le 08.11.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Micarna construit un nouvel abattoir de volailles à Saint-Aubin. «Plus durable», affirme le responsable du projet dans La Liberté du 25 octobre! Nous sommes d’accord sur ceci: la demande de viande de volaille augmente et l’engraissement permet aux producteurs de gagner davantage. Il est vrai que la production de viande de volaille émet moins de gaz à effet de serre que celle des bovins. Le nouvel abattoir serait plus économe en énergie et en eau que l’ancien, de plus de soixante ans. La méthode d’étourdissement plus respectueuse des animaux, etc. Tout va bien? Pas du tout!

Ces «améliorations» ne sont rien d’autre qu’une évidence. Qui investirait plus de 200 millions de francs dans une technologie obsolète? Le problème: Migros maintient un modèle de production, donc de consommation, dans la logique d’él

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Ce qui se joue aujourd’hui à Gaza

    Guernica est un petit bourg du nord de l’Espagne, dans lequel Ferdinand et Isabelle de Castille ont juré de respecter la liberté basque, qui a été le dernier...
  • Ce droit légitime l’inhumanité

    Après l’horreur de la Deuxième Guerre mondiale, les dirigeants internationaux ont reconnu la nécessité de prévenir de futurs conflits mondiaux. Pour cela, ils...
  • Il suffirait d’une étincelle

    Je constate que le savoir-vivre ensemble, tant au niveau planétaire qu’individuel, régresse. Le conflictuel s’étend insidieusement. La pandémie du Covid n’a...
  • La nouvelle vie d’anciennes installations militaires

    Comme expliqué dans La Liberté du 26 février, certains barrages antichars ont été achetés par Pro Natura afin de créer des habitats comme moyens de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11