La Liberté

Pendulaires motorisés favorisés

Pius Odermatt et Jacques Mader, Grands-parents pour le climat, Fribourg

Publié le 15.01.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Un lecteur de La Liberté s’indigne dans l’édition du 10 janvier du fait que les contribuables fribourgeois ne peuvent déduire que 12 000 francs pour leurs déplacements domicile-travail en voiture. Avec cette déduction, Fribourg est toutefois l’un des cantons avec les plus hautes déductions en Suisse. La déduction à 12 000 fr. récompense les déplacements domicile-travail les moins écologiques et n’encourage pas les pendulaires à utiliser les transports publics ou à faire du covoiturage.

Les pendulaires qui utilisent les transports en commun ne peuvent déduire que le coût réel de leurs déplacements (avec abonnement général ou abonnement de parcours), alors que les pendulaires en voiture peuvent déduire plus que ce qu’ils encourent en frais réels, car la déduction de 65 à 70 centimes par kilomètre est généreuse.

En conséquence, d’un point de vue environnemental, une déduction maximale pour les pendulaires de 3995 francs (l’équivalent d’un abonnement général 2e classe) serait justifiable. Ce serait toujours plus que la déduction maximale pour l’impôt fédéral direct (3000 fr.). En effet, seul ce montant ne constitue pas une subvention indirecte pour le transport individuel motorisé (deuxième source majeure d’émission de gaz à effet de serre dans notre canton).

Les lieux de résidence et de travail sont un choix personnel qui ne doit pas être faussé par des déductions fiscales exagérées pour les longs trajets en voiture.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Une gratuité qui coûte cher…

    Le 9 juin, les citoyennes et citoyens de la capitale sont invités à se prononcer sur l’initiative «Pour une première heure de parking gratuite en ville de...
  • N’opposons pas ville et campagne

    Opposer les gens de la ville à ceux de la campagne comme le fait la gauche plurielle sur l’argumentation s’agissant de l’initiative de la première heure de...
  • Cette perte d’attractivité nuit aux commerçants

    La politique hostile aux automobilistes menée ces dernières années par l’Exécutif de la ville de Fribourg contraint une partie du monde politique et associatif...
  • La ville sera plus accueillante

    L’initiative communale pour la première heure gratuite sur laquelle nous voterons le 9 juin en ville de Fribourg n’est certes pas la panacée, mais elle va dans...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11