La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

On manque de bras à Zermatt

Les stations suisses peinent à recruter des travailleurs pour l’hiver. Reportage au cœur des neiges

Au fil des établissements visités à Zermatt, le constat reste le même. Tous peinent à trouver des employés. © Sophie Gremaud
Au fil des établissements visités à Zermatt, le constat reste le même. Tous peinent à trouver des employés. © Sophie Gremaud

Sophie Gremaud

Publié le 10.12.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Tourisme » Une poignée de main, un chaleureux «Ciao Manuel, grazie!» et le tour est joué. Directeur technique de l’Alpine Ski School Zermatt, Davide Erba peut se réjouir. Il vient d’engager un nouveau moniteur italien. Contrat en poche, ce dernier retourne chez lui de l’autre côté des Alpes, à Domodossola, avant de revenir ce début décembre travailler sur les pistes valaisannes.

Etablie dans un petit chalet au cœur de la célèbre station, l’école de ski emploie 35 saisonniers que Davide se presse de recruter. Les touristes fortunés et amateurs de sports de neige commencent à débarquer dans la localité haut-valaisanne, si la pandémie ne vient pas à nouveau perturber l’ordre des choses. Alors en coulisses, hôtels, restaurants, remontées mécaniques ou encore écoles de ski turbinen

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11