La Liberté

Attaques meurtrières de l’Etat islamique

Publié le 22.01.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Syrie et en Irak » Les djihadistes ont pris d’assaut une prison en Syrie et une base militaire en Irak.

Le groupe Etat islamique (EI) a pris d’assaut une prison dans le nord-est de la Syrie abritant des djihadistes et une base militaire en Irak, dans des attaques nocturnes quasi simultanées qui ont ravivé les craintes d’une résurgence de l’EI.

Dans un communiqué diffusé par «son agence de presse» Amaq, le groupe djihadiste a revendiqué l’attaque contre la prison de Ghwayran à Hassaké, une ville située dans la région que contrôlent les forces kurdes en Syrie. L’EI a précisé que l’objectif de cette attaque était «de libérer les prisonniers».

Selon des analystes, l’EI tente de resserrer les rangs et de renforcer son arsenal pour se réorganiser dans les deux pays.

L’attaque la plus impressionnante a eu lieu contre la prison de Ghwayran à Hassaké. Des combats intenses opposaient toujours hier en début de soirée les forces kurdes aux combattants de l’EI dans le centre de détention et autour. L’EI a lancé un assaut dans la nuit de jeudi à vendredi contre cette prison abritant des milliers de djihadistes présumés de l’EI, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Au moins 23 membres des forces de sécurité kurdes et près de 40 membres de l’EI ont été tués lors des combats, a précisé l’OSDH, qui dispose d’un vaste réseau de sources en Syrie. L’ONG a indiqué qu’une «dizaine de prisonniers avait réussi à s’enfuir», estimant qu’il s’agissait de l’attaque la plus importante depuis que l’EI a été vaincu en 2019 en Syrie lorsqu’il avait été chassé de son dernier fief dans l’Est.

En Irak, les djihadistes ont tué 11 soldats de l’armée irakienne lors d’une attaque nocturne menée contre leur base dans la province de Diyala (est), selon un haut responsable militaire. Il s’agit de l’une des opérations les plus meurtrières depuis plusieurs semaines.

Dans un communiqué, les FDS ont dit avoir arrêté 89 prisonniers qui avaient tenté de s’enfuir. ats/afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00