La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Forcée de rééduquer les Ouïgours

Kalbinur Sidik a enseigné aux Ouïgours comment devenir de bons Chinois dans un camp au Xinjiang

Kalbinur Sidik a subi une stérilisation forcée avant de fuir vers les Pays-Bas. © DR
Kalbinur Sidik a subi une stérilisation forcée avant de fuir vers les Pays-Bas. © DR

Thierry Jacolet

Publié le 03.06.2021

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Témoignage » Rares sont ceux à être sortis indemnes des camps de concentration créés au Xinjiang pour y parquer des centaines de milliers d’Ouïgours et de Kazakhs principalement, susceptibles d’être une menace terroriste pour le pays. Kalbinur Sidik, 52 ans, a eu la chance d’être épargnée grâce à son métier.

En 2016, les autorités chinoises testent le niveau de chinois des enseignants de sa communauté. Cette femme qui a 28 ans d’expérience dans sa ville natale d’Urumqi, capitale de la région autonome, réussit si bien les évaluations que Pékin lui donne pour mission de «rééduquer» des Ouïgours. «En février 2017, le Parti communiste chinois (PCC) m’a dit que j’étais une bonne citoyenne et que j’irai travailler dans une des nouvelles &e

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Déforestation record au Brésil

    Amazonie » La déforestation dans l’Amazonie brésilienne a atteint un niveau record au premier semestre 2022. Le mois de juin a été le pire pour les feux de...
  • La Chine commande 300 Airbus

    Pékin » L’avionneur européen obtient une méga-commande de 292 avions par 4 compagnies chinoises.Malgré un trafic aérien paralysé en Chine par la pandémie,...
  • Australie et France se rabibochent

    Sous-marins » Emmanuel Macron et le nouveau Premier ministre australien Anthony Albanese ont affirmé hier leur volonté de «rebâtir la confiance» entre leurs...
  • Nouvelles frappes russes sur Odessa

    Guerre en Ukraine » Des bombardiers stratégiques ont frappé hier des immeubles faisant 21 morts. Au moins 21 personnes ont été tuées hier lors de frappes...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11