La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Italie: «La mafia veut acheter l'Etat»

Malgré l’arrestation d’un parrain de Cosa Nostra, la mafia a encore de l’avenir, selon Alfonso Sabella, ex-substitut du procureur du pool anti-mafia de Palerme.

La mafia italienne a encore de beaux jours devant elle selon le spécialiste. © Keystone-photo prétexte
La mafia italienne a encore de beaux jours devant elle selon le spécialiste. © Keystone-photo prétexte

Ariel Dumont, Rome

Publié le 01.02.2023

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Italie » Après l’arrestation de Matteo Messina Denaro il y a une semaine, d’autres mafieux sont toujours en cavale. Décryptage de l’avenir de Cosa Nostra avec Alfonso Sabella, magistrat, ex-substitut du procureur du pool anti-mafia de Palerme, en Sicile, et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet.

Les quatre mafieux toujours recherchés jouent-ils un rôle important dans l’organisation de Cosa Nostra?
Alfonso Sabella: Un seul fugitif fait partie de Cosa Nostra: Giovanni Motisi qui est en cavale depuis 1998. Il n’a joué aucun rôle dans les grands attentats des années 1990, mais il fait probablement déjà partie de la structure organisationnelle de Cosa Nostra.

Giovani Motisi va-t-il remplacer Matteo Messina Denaro et reconstituer l’organisation?
Cette arrestation ne change rien à l’existence de la mafia qui perdure. Elle doit combler le

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11