La Liberté

Kiev gagne du terrain

Publié le 04.07.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Guerre en Ukraine » L’armée ukrainienne revendique de légers gains et rapporte des raids russes.

L’Ukraine a revendiqué hier avoir repris 37 kilomètres carrés dans l’Est et le Sud en une semaine, dans le cadre de sa contre-offensive, tout en rapportant que les troupes russes sont également à l’attaque dans d’autres secteurs du front.

Les services de sécurité russes (FSB) ont pour leur part assuré avoir déjoué un attentat à la bombe préparé selon eux par Kiev pour assassiner le dirigeant installé par Moscou en Crimée, péninsule annexée en 2014.

Les forces ukrainiennes ont lancé début juin une opération d’envergure destinée à reprendre les territoires occupés par la Russie, mais les gains restent pour le moment limités.

Dans le Sud, «les territoires libérés ont augmenté de 28,4 kilomètres carrés», portant à 158 km2 la surface totale reprise dans cette zone depuis le lancement de la contre-offensive, a indiqué la vice-ministre de la Défense Ganna Maliar.

Dans l’Est, où les troupes ukrainiennes combattent notamment autour de la ville dévastée de Bakhmout, les gains de Kiev ont seulement atteint 9 km2, selon elle. «L’ennemi résiste fortement, un duel très rude est en cours», a souligné Mme Maliar, alors que Moscou a construit pendant des mois des lignes défensives à base de tranchées et de champs de mines.

De l’autre côté du front, l’armée russe a lancé des attaques dans les secteurs d’Avdiïvka, de Mariïnka et de Lyman, auquel s’ajoute depuis la fin de semaine dernière celui de Svatové. ATS/AFP

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11