La Liberté

Le CICR veut parler aux hackers

Publié le 21.01.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Cyberattaque » Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) se dit prêt à dialoguer avec les hackers pour leur expliquer la portée de leur geste. L’organisation a été victime d’une grave cyberattaque, qui a permis à des pirates informatiques d’accéder à des données sensibles.

«Nous sommes prêts à communiquer directement et anonymement avec ceux — qui que ce soit— qui sont responsables de cette opération pour leur fournir plus d’informations sur le statut protégé des données en question», a expliqué un porte-parole du CICR hier à Genève.

Au Téléjournal de la RTS hier soir, le directeur général de l’organisation, Robert Mardini, a cependant précisé que le CICR ne payait «jamais de rançon».

L’organisation humanitaire avait annoncé mercredi soir que la cyberattaque avait permis de s’emparer des données de plus de 515 000 personnes extrêmement vulnérables. Parmi elles figurent des personnes séparées de leur famille, des personnes disparues ainsi que des personnes en détention. ats/afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00