La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le règne du «roi Olaf»

Olaf Scholz deviendra mercredi le 10e chancelier fédéral allemand. Portrait d’un «roi» timide mais déterminé

Le règne du «roi Olaf» © Keystone
Le règne du «roi Olaf» © Keystone

Thomas Schnee, Berlin

Publié le 06.12.2021

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Allemagne » Olaf Scholz est venu, a vu et a vaincu! Depuis ce lundi, toutes les pièces du puzzle sont réunies pour qu’un changement de pouvoir ait lieu à Berlin avec, à la tête du nouveau gouvernement, l’ancien maire de Hambourg et encore ministre des Finances d’Angela Merkel. Ce week-end, les délégués sociaux-démocrates (SPD) et libéraux (FDP) ont respectivement voté à 98,8% et 92% en faveur du contrat de coalition présenté fin novembre. Ce lundi après-midi, enfin, le résultat du vote des adhérents du Parti écologiste est venu clore l’exercice avec 86% de bulletins favorables.

Depuis la victoire électorale surprise de ce petit homme fluet et peu bavard, le 26 septembre dernier, plus personne n’ose le nommer «Scholzomat», un terme inventé en 2003 par un journaliste hambourgeois pour se mo

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00