La Liberté

Un système complexe

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
24.09.2021

Les 60,4 millions d’électeurs allemands ne voteront pas directement, dimanche, pour leur nouveau chancelier ou leur nouvelle chancelière. Ils vont élire les 598 députés de la Chambre basse du parlement, le Bundestag. Le parti arrivé en tête sera chargé de former une coalition sous la houlette du futur chancelier ou de la future chancelière.

Le système électoral allemand se distingue par un mélange de deux types de scrutin. Concrètement, sur le bulletin de vote, l’électeur fait deux choix: il donne une première voix à un candidat de sa circonscription. La moitié du Bundestag est élue de cette manière, à la majorité simple. Dans la deuxième case de son bulletin de vote, l’électeur choisit un parti politique. C’est ce deuxième vote qui est le plus important: il détermine la composition finale du Bundestag, au scrutin proportionnel. Pour siéger au Bundestag, un parti doit remporter au moins 5% des voix de ce deuxième vote. LIB/TS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00