La Liberté

Une prison prise pour cible

Publié le 22.01.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Yémen » Au moins 70 personnes ont été tuées et 138 autres blessées hier dans une frappe aérienne contre une prison à Saada, dans le nord du Yémen, où se trouve le fief des rebelles Houthis, a rapporté l’ONG Médecins sans frontières (MSF).

Ce bilan ne concerne qu’un seul hôpital de Saada, a indiqué un porte-parole de MSF, ajoutant: «deux autres établissements ont reçu de nombreux blessés, et des recherches ont toujours lieu dans les décombres de la prison», à la suite de cette attaque qui n’a pas été revendiquée.

L’attaque a été attribuée à la coalition sous commandement saoudien et témoigne d’une vive escalade de la violence.

Quelques heures plus tôt, jeudi soir, cette coalition intervenant depuis 2015 au Yémen, pays en guerre, a revendiqué un raid contre la ville de Hodeida (ouest). Il a coûté la vie à trois enfants selon une ONG.

L’Arabie saoudite est à la tête de la coalition militaire composée de pays musulmans dont les Emirats arabes unis, qui soutient les forces gouvernementales yéménites face aux rebelles Houthis appuyés par l’Iran.

ats/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00