La Liberté

Déclarer la guerre aux adventices

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En haut: à gauche, désherbeur thermique à flamme directe; à droite, préparation pour lacombustion d’une vieille souche. En bas: le paillage du potager empêche la prolifération des adventices. © Jérôme Jullien
En haut: à gauche, désherbeur thermique à flamme directe; à droite, préparation pour lacombustion d’une vieille souche. En bas: le paillage du potager empêche la prolifération des adventices. © Jérôme Jullien
Partager cet article sur:
22.06.2021

Même sans pesticides, il est possible de tordre le cou aux mauvaises herbes. Un livre fait le point

Aude-May Lepasteur

Jardinage » Ce printemps, j’ai passé tant de temps à lutter contre une adventice dans mon jardin que quand je fermais les yeux, je le jure, je voyais ma main s’enfoncer dans la terre pour en retirer les racines. Lorsque j’avais emménagé à cette adresse deux ans plus tôt, je la trouvais pourtant si mignonne, avec ses petites feuilles crénelées, douces sous le pied dans ma pelouse. Ma mère m’avait avertie: «Si tu ne lui tords pas le cou maintenant, tu le regretteras!» Devinez quoi…

C’est donc avec un intérêt certain que j’ai découvert Désherber BIO. Les solutions zéro phyto pour jardins, potagers, cours, allées… Allais-je enfin trouver la solution à tous mes tourments (et regagner la capacité de dormir)? Eh bien… non. Soyons honnête, l’ouvrage de Jérôme Jullien

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00